icone linkedin

Apathie

Nous ne retenons ici que son origine organique.
C'est une diminution importante des réactions émotives, affectives conduisant à une indolence, un manque d'initiative.
Ex.: Chez le traumatisé crânien sévère, il s'agit d'une séquelle fréquente du syndrome frontal (lésions du lobe frontal situé en avant du cerveau, et des voies qui y conduisent). C'est très fréquent et associé à une passivité, une lenteur, il s'agit d'un patient qui se laisse aller, réagit peu, n'a pas ou a peu d'affects & .

Voir aussi : Frontal- syndrome

    Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins publicitaires. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales