icone linkedin

Lexique médico-légal

Dans ce lexique, j’ai voulu vous permettre de trouver un maximum de définitions des mots les plus courants utilisés dans le cadre de l’indemnisation du dommage corporel et de l’expertise médicale.

J’espère que ce lexique vous aidera.


Mémoire du Traumatisé Crânien

L'amnésie de l'accident est caractéristique du traumatisé crânien, ainsi que l'amnésie post-traumatique: voir lacune mnésique. Que doit-on considérer en expertise ? Il faut évaluer la lacune mnésique qui comprend l'accident, l'amnésie totale qui suit l'accident et celle qui précède l'accident (habituellement plus courte). Au début la lacune mnésique est très étendue avant et après l'accident. Ensuite elle se réduit et se stabilise par exemple au bout de 6 mois-1 an. Il va... Lire la suite

Mendelson - syndrome

Le syndrome de Mendelson est, encore davantage que l'embolie, la hantise des médecins après une affection neurologique grave et pour tous les patients affaiblis. C'est la remontée de liquide acide de l'estomac avec un envahissement des bronches qui risque d'entraîner la mort très rapidement ou secondairement après une pneumopathie grave. Dans sa forme incomplète et moins dramatique, des remontées de liquide acide dans les bronches "brûlent" les muqueuses, ce qui est facteur... Lire la suite

Voir aussi : déglutition fausse route

Méninges

Les méninges sont au nombre de 3: La dure-mère tapisse La paroi crânienne ou osseuse au niveau du canal rachidien. Sa consistance est "dure" (fibreuse). A sa partie interne, elle émet des plis qui séparent des parties du cerveau comme la faux du cerveau, placée entre les 2 hémisphères cérébraux, la tente du cervelet qui sépare le cerveau du cervelet & . Ceci contribue à la "suspension" du cerveau avec le liquide céphalorachidien. -La pie-mère qui est une paroi fine, très... Lire la suite

Mémoire du Traumatisé Crânien

L'amnésie de l'accident est caractéristique du traumatisé crânien, ainsi que l'amnésie post-traumatique: voir lacune mnésique. Que doit-on considérer en expertise ? Il faut évaluer la lacune mnésique qui comprend l'accident, l'amnésie totale qui suit l'accident et celle qui précède l'accident (habituellement plus courte). Au début la lacune mnésique est très étendue avant et après l'accident. Ensuite elle se réduit et se stabilise par exemple au bout de 6 mois-1 an. Il va... Lire la suite

Mendelson-syndrome

Le syndrome de Mendelson est, encore davantage que l'embolie, la hantise des médecins après une affection neurologique grave et pour tous les patients affaiblis. C'est la remontée de liquide acide de l'estomac avec un envahissement des bronches qui risque d'entraîner la mort très rapidement ou secondairement après une pneumopathie grave. Dans sa forme incomplète et moins dramatique, des remontées de liquide acide dans les bronches "brûlent" les muqueuses, ce qui est facteur... Lire la suite

Voir aussi : déglutition fausse route

Méningite

L'infection des méninges ou méningite peut survenir comme complication d'un traumatisme crânien sévère et notamment en cas de brèche de la dure-mère (voir ce terme). Lire la suite

Métamorphopsies

C'est la vision d'images déformées, de torsion, allongement, rétrécissement d'un visage, d'un objet, par exemple. C'est heureusement rare. Les causes sont multiples allant du subjectif à des troubles vestibulaires, des lésions au niveau du cortex voire une comitialité quand c'est passager. Lire la suite

Voir aussi : oeil vision

MIF (Mesure d'Indépendance Fonctionnelle)

Plusieurs échelles, indices (comme l'indice de Barthel) se donnent comme objectif de mesurer l'indépendance fonctionnelle: c'est l'objet de la MIF. Si incontestablement cette échelle qui évalue les soins personnels, le contrôle des sphincters, la mobilité, la locomotion, la communication, la conscience du monde extérieur (total sur 126), a un intérêt en rééducation, permettant de suivre les progrès, son utilisation en expertise est à exclure. En effet l'expertise doit être... Lire la suite

Moelle épinière

Le système nerveux central se poursuit par la moelle épinière située dans le canal rachidien d'où partent les racines qui forment des nerfs (comme les nerfs intercostaux) ou qui constituent un plexus au niveau cervical, lombaire, sacré d'où partent des nerfs qui véhiculent la motricité et la sensibilité des membres. Il est important de savoir pour comprendre les atteintes médullaires que : -La moelle se termine au niveau rachidien (vertèbres) au niveau T(ou D) 12-L1 (jusqu'à... Lire la suite

Muscles ventilatoires ou respiratoires

Ils comprennent avant tout le diaphragme et les muscles intercostaux. Le diaphragme peut être touché directement lors d'un traumatisme thoracique ou du fait d'une atteinte neurologique de façon unilatérale ou plus rarement bilatérale pour des patients très gravement atteints. Le diaphragme est innervé par le nerf phrénique qui naît des racines C3-C4 à la partie haute du plexus cervical. On retrouve son atteinte dans les atteintes médullaires (tétraplégies) très hautes. Les... Lire la suite

Voir aussi : dyspnée

Mutisme akinétique

Le mutisme akinétique se traduit dans sa forme pure par une inertie des muscles, l'impossibilité de parler et l'absence de mouvements spontanés excepté ceux des yeux. On retrouve fréquemment ce syndrome plus ou moins marqué chez le traumatisé crânien sévère. Il survient au moment de la sortie du coma et peut évoluer favorablement en quelques heures ou jours pouvant être lié à une atteinte du tronc cérébral. Il peut être plus sévère, de durée beaucoup plus importante en cas... Lire la suite

Mydriase-Myosis

Le diamètre de la pupille est sous l'action du système neurovégétatif parasympathique (dont les fibres nerveuses sont véhiculées par la IIIème paire crânienne) dont la paralysie entraîne une mydriase (dilatation) et celle du système neurovégétatif orthosympathique dont la paralysie entraîne un myosis (rétrécissement). Lire la suite

Myélopathie

Terme général utilisé pour indiquer une souffrance de la moelle épinière (mais aussi de la moelle osseuse). Lire la suite

Myoclonies, Lance et Adams syndrome

Il s'agit de séquelles d'une anoxie cérébrale touchant les noyaux gris centraux et entraînants des myoclonies diffuses, très invalidantes. Les myoclonies sont des mouvements brusques survenant sous forme de salves et qui gênent considérablement la victime à travers la motricité des membres, la phonation, la déglutition & . C'est heureusement peu fréquent. Des traitements anticomitiaux peuvent diminuer les myoclonies. Lire la suite

Voir aussi : anoxie cérébrale

Mal voyants - Non voyants

Aveugle ou cécité veut dire la perte de la vision d'un (l'oeil aveugle) ou des deux yeux. Pour la cécité, l'acuité visuelle est inférieure à 1/20. L'anopsie est la perte de la vue alors que les organes récepteurs (les yeux) ne sont pas altérés : c'est ce qu'on retrouve fréquemment dans le cas des traumatisés crâniens sévères présentant une perte de la vue. L'amblyopie (de un ou des deux yeux) est une perte notable d'acuité visuelle non améliorable par des lunettes et qui... Lire la suite

    Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins publicitaires. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales