X

Laissez nous vos coordonnées nous vous rappelons gratuitement :

icone linkedin

Lexique médico-légal

Dans ce lexique, j’ai voulu vous permettre de trouver un maximum de définitions des mots les plus courants utilisés dans le cadre de l’indemnisation du dommage corporel et de l’expertise médicale.

J’espère que ce lexique vous aidera.


Hallucinations sensorielles

Il s'agit de perceptions qui ne sont pas justifiées. L'essentiel des hallucinations chez le traumatisé crânien sévère est lié à l'épilepsie. Cependant dans le contexte d'un patient éthylique, cela peut être une des manifestations cliniques de début de l'installation d'un delirium tremens. Classiquement le patient est agité et/car il voit des bêtes (souvent des rats) qui grimpent au mur & . Parmi les hallucinations, une est particulière, relativement rare, pouvant se... Lire la suite

Voir aussi : épilepsie

Hanche-luxation

Dans le contexte du nursing et de la paralysie et spasticité des membres inférieurs, il s'agit d'une complication très redoutée, très douloureuse responsable de complicatiions neuroorthopédiques en chaîne, escarre & . Son traitement est très difficile. La prévention est très importante (maintenir écartée les cuisses), transferts prudents etc. Lire la suite

Handicap

L'estimation du nombre de personnes en situation de handicap en France est très difficile à chiffrer. Cependant on estime qu'elle varie entre 800.000 et 5 millions de personnes, selon la définition du handicap retenue. La population handicapée est plutôt féminine, la moitié a plus de 55 ans. Deux personnes handicapées sur trois vivent en milieu urbain. 45% sont des personnes en fauteuil roulant. Plus de 4 millions d'adultes handicapées bénéficient de prestations financières... Lire la suite

Hébergement

Lorsque le retour au domicile est impossible, définitivement ou temporairement, pour un traumatisé crânien ou pour un traumatisé médullaire par exemple, la victime peut conclure avec des établissements privés, une convention d'hébergement. Lorsque sa responsabilité n'est pas en cause (totalement ou partiellement), les frais d'hébergement sont pris en charge par le responsable et sa compagnie d'assurances ainsi que par le fonds de garantie, et autres fonds. Il convient de... Lire la suite

Hématome intracrânien (hématome extradural - hématome sous dural aigue, chronique-hématome intracérébral)

HEMATOME EXTRADURAL C'est un hématome qui survient entre la dure-mère et la boîte crânienne. Classiquement il survient surtout chez les sujets jeunes (l'enfant surtout). Son origine après un traumatisme crânien est liée à une lésion artérielle suite à une fracture de la voûte. L'hématome se constitue en quelques heures (jusqu'à 12-24h après le traumatisme), comprime un hémisphère, refoulant la ligne médiane pour comprimer la partie opposée du cerveau et entraîne une... Lire la suite

Hémiplégie, hémiparésie

L'hémiplégie est l'atteinte de la moitié du corps (membre supérieur et membre inférieur) et l'hémiparésie est une atteinte partielle de la moitié du corps. Sa cause est une atteinte du faisceau pyramidal sur tout son trajet et selon l'origine, l'atteinte peut être totale ou prédominer au membre supérieur le plus souvent. Ainsi, au niveau cortical, elle prédomine au membre supérieur et est souvent associée à une aphasie (en cas de lésion de l'hémisphère gauche chez le... Lire la suite

Hémisphère mineur-syndrome de l'hémisphère mineur

Le terme d'hémisphère mineur est utilisé par rapport à l'hémisphère majeur, le gauche chez le droitier où siège le langage. L'hémisphère droit est comme l'hémisphère gauche responsable de la commande motrice de l'hémicorps opposé, de la réception de la sensibilité et des sens comme la vision des récepteurs de la partie opposée. On pensait jadis qu'il avait moins d'importance pour les fonctions intellectuelles. L'hémisphère mineur est à droite chez le droitier. On peut... Lire la suite

Hernie discale

C'est une hernie du disque intervertébral (entre 2 vertèbres) qui comprime la moelle épinière quand il fait hernie en arrière, d'où un risque de tétraplégie ou de paraplégie, d'origine traumatique pour notre sujet. Lire la suite

Hirsutisme

C'est l'apparition d'une hyperpilosité retrouvée et surtout notée chez un certain nombre de femmes à la suite d'un traumatisme crânien grave. Si le développement de cette hyperpilosité présente surtout au départ, cesse habituellement, elle peut laisser des séquelles et la nécessité une épilation efficace (électrique notamment) pour la faire disparaître. Elle est vraisemblablement liée à des perturbations initiales de la commande humorale au niveau de l'hypothalamus comme les... Lire la suite

Voir aussi : hypophyse-hypothalamus

Hoffman (signe d')

C'est une réponse en flexion rapide et brève des doigts quand on relâche une flexion forcée de la dernière phalange du médius. Il indique une atteinte du faisceau pyramidal, avec le signe de Troëmner au membre supérieur. Au membre inférieur c'est le signe de Babinski, le signe de Rossolimo, le clonus de la rotule et la trépidation épileptoïde du pied. Lire la suite

Hyper pathie - Hyperesthésie

Une hyperpathie est parfois retrouvée chez le traumatisé crânien sévère. La moindre stimulation, le fait de remuer les draps par exemple déclenche d'importantes réactions. Sa localisation est le thalamus. On assiste le plus souvent et progressivement à sa diminution voir disparition. Sinon toutes sortes de douleurs peuvent être ressenties pouvant aussi être associées à des facteurs psychologiques. Notons d'autres douleurs neurologiques venant de nerfs (médian, sciatique &),... Lire la suite

Voir aussi : causalgies douleurs

Hyper réflectivité autonome

C'est le terme utilisé pour indiquer une hypertension artérielle due à l'hyperactivité du système neurovégétatif orthosympathique dont l'excès d'activité est la plus spectaculaire, et dont la localisation le long de la moelle épinière est importante. Ce terme est surtout utilisé dans les atteintes médullaires situées au-dessus et à partir de D6 (T6) entraînant une "libération" du système nerveux végétatif par diminution ou arrêt de l'inhibition qu'exerce constamment le... Lire la suite

Hyper somnie

Elle se retrouve constamment chez le traumatisé crânien au début associée à une importante fatigabilité puis elle persiste chez le traumatisme crânien sévère dans les syndromes frontaux (voir frontal- syndrome frontal). Lire la suite

Voir aussi : frontal-syndrome

Hypercinésie-hyperkinésie-hyperactivité

Hypercinésie et hyperkinésie sont des termes identiques applicables aux mouvements, au cours d'une crise d'épilepsie ou de l'importance de mouvements anormaux qui peuvent se retrouver chez le traumatisé crânien sévère. L'hyperactivité peut se retrouver au moins en partie en cas de troubles neuropsychologiques. Lire la suite

Hypertension-hypotension-hypertension artérielle d'origine centrale

Nous n'évoquons ici que les troubles retrouvés en relation avec un traumatisme crânien sévère ou surtout une atteinte médullaire dont la lésion est supérieure ou égale à D6 (T6). L'hypotension artérielle est une diminution de la tension artérielle pouvant entraîner une diminution de l'apport sanguin au niveau du cerveau. Elle survient lors des changements de position et notamment en se redressant. C'est le même phénomène que pour l'hypotension orthostatique, mais en plus... Lire la suite

Hyperthermie

L'hyperthermie post infectieuse est d'une grande fréquence après un traumatisme crânien sévère: classiquement et fréquemment d'origine pulmonaire, mais toutes les infections sont possibles en craignant particulièrement la méningo-encéphalite. Dans les atteintes médullaires, une cause fréquente est l'infection rénale et/ou prostatique chez l'homme. Il peut s'agir aussi d'une fièvre d'origine centrale (voir ce terme) Lire la suite

Hypophyse-hypothalam Hypophyse-hypothalamus

L'hypophyse est une petite glande située à la base du cerveau dans la selle turcique aux fonctions diverses très importantes, sous le contrôle du cerveau au niveau de l'hypothalamus, situé au-dessus. Les perturbations de l'hypothalamus (situé au-dessus de la glande hypophyse qu'il commande) sont fréquentes chez le traumatisé crânien sévère, tout du moins au début et le plus souvent dans les atteintes graves et très graves. Il s'agit le plus souvent d'un déficit hormonal... Lire la suite

Hystérie-manifestations hystériques

Il s'agit de manifestations neurologiques diverses et variables (atteinte visuelle, paralysie, insensibilité &) et variables d'un moment ou d'un jour à l'autre, fonctionnelles et non organiques. Ce sont des troubles névrotiques qui ne sont jamais imputés à l'accident mais à un état antérieur qui a pu être décompensé. Lire la suite

    Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins publicitaires. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales