X

Laissez nous vos coordonnées nous vous rappelons gratuitement :

icone linkedin

Lexique médico-légal

Dans ce lexique, j’ai voulu vous permettre de trouver un maximum de définitions des mots les plus courants utilisés dans le cadre de l’indemnisation du dommage corporel et de l’expertise médicale.

J’espère que ce lexique vous aidera.


Echographie abdominale, cérébrale

L'échographie abdominale permet entre autre d'étudier l'appareil urinaire, l'existence d'un résidu après miction & . C'est une technique intéressante non agressive à travers la peau utilisant les ultrasons qui permet de remplacer quasiment la traditionnelle urographie intraveineuse (qui peut cependant être encore nécessaire et qui présente l'inconvénient d'irradier par des rayons X). Elle permet une étude fine de l'appareil urinaire (sans irradier). Son utilisation pour le cerveau... Lire la suite

Electro Encéphalogramme ou EEG

C'est l'enregistrement de l'activité électrique du cerveau. Cet examen a été pendant longtemps le seul examen d'exploration cérébrale facile. Il manquait réellement de fiabilité pour la traumatologie cérébrale. L'arrivée du scanner et à fortiori de l'IRM l'a complètement fait passer au second plan. Il demeure intéressant en cas de suspicion de comitialité, mais là aussi, il est souvent nécessaire de faire l'enregistrement au moment de la crise pour qu'il soit positif, ce... Lire la suite

Voir aussi : épilepsie

Electromyogramme ou EMG

C'est l'enregistrement de l'activité électrique d'un muscle strié à l'aide d'une électrode (plantée ou collée sur la peau en face du muscle). En fait, on enregistre aussi après avoir stimulé le nerf moteur (conduction) et l'on étudie aussi les vitesses de conduction sensitives. On peut ainsi apprécier la dénervation éventuelle, l'existence d'une spasticité et comprendre le mécanisme des lésions notamment dans les paraplégies, ainsi qu'étudier l'évolution et une... Lire la suite

Embarrure

C'est une fracture de la voûte du crâne avec déplacement d'un fragment menaçant (ou lésant) le cortex. Cette fracture doit se réduire par neurochirurgie. Le risque de plaie corticale est important entraînant un risque de déficit neurologique et une très grande fréquence d'épilepsie résiduelle qui peut n'être que la seule séquelle. Lire la suite

Voir aussi : crânien-traumatisme

Embolie

C'est la migration d'un caillot, d'un corps étranger dans un vaisseau sanguin, entraînant une obstruction et une nécrose au niveau du territoire vascularisé correspondant : une artère ou au poumon une veine par exemple. Le risque d'embolie pulmonaire par migration d'un caillot provenant des membres inférieurs de toute personne alitée est classique et peut concerner au début aussi bien les traumatisés crâniens que les paraplégiques. C'est pourquoi un traitement préventif... Lire la suite

Voir aussi : phlébite

Encéphale

C'est le cerveau qui comprend, hormis les méninges et les vaisseaux sanguins: -Le cerveau situé au-dessus de la tente du cervelet, comprenant 2 hémisphères reliés entre eux par le corps calleux. (voir hémisphère majeur, mineur, aphasie, corps calleux). le proencéphale ou cerveau antérieur comprenant lui-même le télencéphale ou cerveau antérieur et le diencéphale ou cerveau intermédiaire. - Le mésencéphale qui est le cerveau du « milieu » comprenant les pédoncules... Lire la suite

Enfant battu ou syndrome de SILVERMAN

Tout peut se voir en cas de traumatisme crânien dans ce contexte : un retard fréquent de diagnostic, la possibilité d'un hématome extradural, sous dural, intracrânien, d'une hydrocéphalie secondaire, mettant rapidement en jeu le pronostic vital. L'évolution peut ensuite s'assimiler à celle des infirmités motrices d'origine cérébrale. Sous le terme précédent général, on entend en réalité des séquelles multiples neuropsychologiques, sensorielles, comitialité. Les séquelles... Lire la suite

Voir aussi : administrateur ad hoc

Enfant secoué

Le syndrome du bébé secoué concerne les enfants de moins de 2 ans. Ce syndrome est défini par la présentation d'un saignement autour du cerveau (apparition d'un hématome sous dural) alors qu'on ne retrouve dans l'histoire de l'enfant aucune trace de lésions traumatiques d'une importance pouvant entraîner des lésions intracrâniennes aussi graves. Ainsi ce saignement résulte-t-il d'une déchirure d'une ou plusieurs veines entre le cerveau et les méninges, lors de secousses... Lire la suite

Enfant évaluation

L'évaluation de l'enfant traumatisé crânien est complexe, d'une part parce que l'examen de l'enfant est toujours difficile, d'autre part parce que son cerveau poursuit une maturation qui se termine vers l'âge de 16 ans, voire un peu plus tard particulièrement pour la part neuropsychologique, dont le lobe frontal. Il faudra attendre au moins l'âge de 16 ans pour l'évaluation définitive, quand on n'a plus de perspective d'évolution (cas d'un enfant très handicapé par exemple), sinon... Lire la suite

Engagement

Il s'agit de l'engagement cérébral vers le trou occipital, le canal rachidien. Ils sont la conséquence de l'augmentation de pression dans la boîte crânienne par les hématomes, contusions, l'oedème & . Il entraîne une augmentation des dégâts au cerveau, le tronc cérébral et au niveau des nerfs crâniens : ainsi classiquement, la mydriase est un des premiers signes de l'engagement qui entraîne la compression du nerf oculomoteur commun (III) dont l'atteinte entraîne au départ une... Lire la suite

Enophtalmie

C'est un enfoncement du globe dans l'orbite plus profondément d'où l'impression de diminution de volume du globe oculaire. On la retrouve dans l'atteinte du sympathique cervical (système nerveux végétatif) associée à un rétrécissement de la fente palpébrale:c'est le signe de Claude Bernard Horner. L'énophtalmie existe aussi dans d'autres circonstances comme en cas de déshydratation grave. Lire la suite

Epargne maculaire

La macula est une région de la rétine où convergent des fibres (maculaires) responsables de la vision centrale: fixation et précision de la vision (acuité visuelle) ainsi que les couleurs. Lorsque la région maculaire est touchée dans les atteintes antérieures de l'oeil (en cas de névrite optique par exemple), cela donne un scotome central au niveau de la vision, c'est-à-dire un trou noir (au centre de l'image). En cas d'atteinte du champ visuel, les neurones correspondant à la... Lire la suite

Epilepsie (ou convulsions) post traumatique

Il s'agit de manifestations cliniques incontrôlées d'origine neurologique qui peuvent s'accompagner d'une perte de conscience momentanée plus ou moins longue, parfois prolongée comme un coma, et dont les manifestations sont multiples (motrices, sensorielles, neuropsychiatriques). Les crises d'épilepsie sont généralisées ou localisées. Leur prévention nécessite un traitement anticomitial dont les classiques barbituriques. On les retrouve chez les traumatisés crâniens sévères... Lire la suite

Equilibre

En l'absence de déficit, de cause orthopédique comme une instabilité du genou par exemple, l'équilibre est sous la dépendance : -de la sensibilité profonde : le manque d'équilibre est le fait d'un manque ou de l'absence d'information sur la position des articulations, du corps. -du cervelet et ses voies intervenant sur la coordination des gestes, le tonus. et plus particulièrement du système vestibulaire périphérique (récepteurs) et central. L'appareil récepteur ou labyrinthe... Lire la suite

Equin

C'est la position en flexion plantaire du pied. Ce terme indique surtout l'aspect de limitation par la spasticité, une rétraction au niveau du muscle du mollet le triceps et particulièrement celle du tendon d'Achille. Lire la suite

Voir aussi : rétraction

Ergothérapeute

Traditionnellement "l'ergo" s'occupait "d'occuper" les patients, de leur faire de la couture, du tricot, des paniers en osier, de la poterie, du macramé & pour les femmes et planter des clous dans une planche ou scier du bois pour les hommes ! Depuis elles ont pris une part très active dans la rééducation des membres supérieurs, la fabrication des attelles et diverses compensations et palliatifs. Pour la première partie, cette vision de la profession a beaucoup évolué et on ne peut... Lire la suite

Ergothérapie

Profession paramédicale axée sur la réadaptation du blessé et la restauration des activités et participations du quotidien. Par extension, utilité notable dans l évaluation de l expertise par une observation du blessé en situation de vie réelle. Lire la suite

Escarre

Nécrose cutanée survenant aux points d'appui surtout à la période initiale d'alitement. Elle est favorisée par: -un nursing insuffisant (qui doit comporter des changements réguliers de position, massage aux points d'appui, des protections, matelas anti escarre &) -la dénutrition, la perte protidique, l'anémie, la fièvre, sudation, déshydratation ce qui peut être le cas au début dans les atteintes très graves. -les troubles de la sensibilité, vasomoteurs. Les complications... Lire la suite

Etat pauci relationnel (persistant)

L'état pauci relationnel correspond à un tableau clinique presque comparable à celui de l'état végétatif (voir ce terme) mais avec la possibilité d'une communication réduite qui n'est pas toujours d'une grande qualité: épuisement de la réponse, persévérations verbales, réponses inappropriées & . Les états pauci relationnels justifient d'autant de maintenir une stimulation (voir éveil : techniques d'éveil) Le diagnostic d' « état pauci relationnel persistant» est... Lire la suite

Voir aussi : état végétatif

Etat végétatif - état végétatif chronique-état pauci relationnel

C'est un état lié à des atteintes neurologiques sévères entraînant une dépendance totale pour tous les actes élémentaires de la vie quotidienne. On retrouve la possibilité d'un état végétatif après un traumatisme crânien très sévère, un accident vasculaire cérébral, une anoxie cérébrale quelque soit la cause (y compris un traumatisme crânien sévère). Cet état succède habituellement à une période de coma prolongé. Il se caractérise sur le plan clinique par... Lire la suite

Euphorie

C'est une gaieté excessive. Elle est organique dans le cadre d'un syndrome frontal post-traumatique en dehors d'une intoxication ou de complications liées à l'alcoolisme pour la pathologie considérée ici. Lire la suite

Voir aussi : frontal-syndrome

Euthanasie

Il s'agit de l'interruption de la souffrance, c'est-à-dire de la vie d'une personne gravement handicapée. On peut distinguer schématiquement l'euthanasie "active" qui est la mort par introduction d'un médicament létal (qui va provoquer la mort) par exemple, de l'euthanasie "passive" qui est la mort par interruption d'un traitement, de la ventilation artificielle, qui maintient en vie. Actuellement c'est un acte illégal en France. En Europe 2 pays (la Belgique et les Pays-Bas)... Lire la suite

Eveil-techniques d'éveil

C'est la recherche de toutes les stimulations possibles sensorielles (sensitives, visuelles, auditives, olfactives), motrices dans le but d'éveiller et faire sortir du coma, d'un état végétatif, d'un mutisme akinétique & . Ces techniques sont utilisées chez les traumatisés crâniens par le personnel de rééducation, la famille. Ces techniques utilisées par les infirmières, ergothérapeutes, orthophonistes & avec un minimum quotidien sont très intéressantes et respectent la... Lire la suite

Voir aussi : traumatisé crânien

Expertise médicale

Phase médicolégale ordonnée par une juridiction judiciaire ou administrative dans le cadre d un processus d indemnisation. Il s agit d une étape important permettant de traduire un état médical en une situation de droit. L expert désigné doit relever de la spécialité correspondant à la nature des blessures subies par la victime mais aussi présenter une indépendance totale vis-à-vis de l une et l autre des parties et notamment l assureur. Etape essentielle de l... Lire la suite

Extrapyramidal-système-syndrome-hypertonie

Le système nerveux extrapyramidal se situe en complément des voies pyramidales responsables de la motricité volontaire. Il a « sous sa responsabilité » le tonus, la régulation des mouvements. Il comprend outre des aires corticales frontales de la motricité, les noyaux gris centraux dont une partie du thalamus, des formations situées en dessous du thalamus dont le locus niger, le noyau rouge ainsi que la substance réticulée du tronc cérébral. Le syndrome extrapyramidal proprement... Lire la suite

    Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins publicitaires. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales