icone linkedin

Lexique médico-légal

Dans ce lexique, j’ai voulu vous permettre de trouver un maximum de définitions des mots les plus courants utilisés dans le cadre de l’indemnisation du dommage corporel et de l’expertise médicale.

J’espère que ce lexique vous aidera.


Calcul (acalculie-dyscalculie)

La possibilité de calculer est fréquemment altérée après un traumatisme crânien sévère totalement (acalculie) ou partiellement (dyscalculie) le plus fréquemment pour les opérations complexes. C'est exceptionnellement une atteinte isolée et il s'y associe habituellement au minimum des troubles de la mémoire, de l'attention, une fatigabilité, quelques troubles du langage & Le calcul nécessite de bonnes capacités intellectuelles et des lésions à prédominance pariétale droite... Lire la suite

Campimétrie-champ visuel

La campimétrie est la mesure du champ visuel. Le champ visuel est l'espace correspondant à la vision les yeux immobiles. Il peut être altéré de façon uni ou bilatérale (le terme d'homonyme est alors utilisé car il existe une altération à droite et à gauche de la ligne médiane) à la suite d'une atteinte des voies visuelles antérieures comme le nerf optique, le chiasma & mais aussi en arrière au niveau des radiations optiques jusqu'au cortex occipital (voir anopsie, hémianopsie... Lire la suite

Capsule interne

C'est une région du cerveau (à chaque hémisphère) située entre le thalamus, le noyau caudé, le noyau lenticulaire qui a la particularité d'être un lieu de passage important du faisceau pyramidal (voir ce terme). Ainsi une petite lésion peut entraîner une paralysie importante (hémiplégie). C'est une lésion qui peut survenir après un traumatisme en général important lors d'un accident de la voie publique notamment du fait de la ceinture de sécurité qui retient la personne en... Lire la suite

Carotide externe (dissection)

Habituellement, il y a un intervalle libre sans symptômes neurologiques pendant quelques heures voire 1 à 2 jours, alors qu'un caillot est en train de se former au niveau de la paroi de carotide qui a été lésée, puis va migrer au cerveau donnant un tableau clinique d'accident vasculaire cérébral avec hémiplégie et aphasie par exemple. Cet accident dramatique relativement rare, ne remet pas en cause l'utilité de la ceinture de sécurité qui sauve beaucoup de personnes. Lire la suite

Voir aussi : ceinture de sécurité

Caverneux corps

Les corps caverneux sont les organes érectiles chez l'homme qui se dilatent avec l'arrivée de sang. Cette dilatation peut être déclenchée par des injections locales de substances vasodilatatrices dans les atteintes médullaires. Ceci est fait plus facilement par l'utilisation de traitements comme le VIAGRA. Lire la suite

Voir aussi : préjudice sexuel

Cécité-cécité corticale

La cécité, l'amaurose et l'anopsie sont la perte de la vue. L'amblyopie est la diminution importante de l'acuité visuelle. On utilise ce terme notamment quand il y a perte totale de la vision d'un oeil. Les organes récepteurs (l'oeil) et toutes les voies qui conduisent l'image reçue d'avant en arrière du cerveau jusqu'au cortex occipital (le nerf optique et le chiasma optique, les bandelettes optiques, les radiations optiques, le lobe occipital) peuvent être lésés avec pour... Lire la suite

Ceinture de sécurité

La généralisation de la ceinture de sécurité a diminué de façon importante les traumatismes crâniens graves mais aussi et surtout les légers et modérés (petit choc sur le pare-brise) entraînant des syndromes post commotionnels. Les atteintes corporelles graves ont aussi diminué grâce à la ceinture, mais en revanche des traumatismes directs liés à la ceinture sont observés (heureusement en petit nombre) dans des accidents très graves. De même les traumatismes rachidiens... Lire la suite

Céphalées

Les maux de tête sont très fréquents après un traumatisme crânien. Les céphalées prennent à peu près toutes les formes cliniques. Elles sont beaucoup plus fréquentes après un traumatisme crânien léger notamment en cas de syndrome post commotionnel ou syndrome subjectif. (voir syndrome post commotionnel à commotionnel). Quand elles sont très intenses accompagnées d'un écoulement (nez, oreille &), elles doivent faire rechercher une brèche duremérienne. Il faut aussi... Lire la suite

Voir aussi : commotionnel

Certificat médical initial

Etabli par le médecin lors du premier examen de la victime, ce certificat est très important dans toutes les procédures en réparation du préjudice corporel. Il est demandé à la victime, notamment, par les experts judiciaires. Il est important que celui-ci soit complet et qu'il vise toutes les lésions subies par la victime. En cas « d'oublis », ceux-ci peuvent être complétés rapidement, il ne faut pas hésiter à le demander aux médecins qui vous ont soigné au début. Il est... Lire la suite

Voir aussi : médecin

Cervelet-Cérébelleux (syndrome) - tremblement cérébelleux

Le cervelet a un rôle majeur sur la coordination des mouvements et le tonus musculaire. Il intervient notablement dans l'équilibre de la marche et la qualité des différents gestes. Il est fréquemment lésé dans les traumatismes crâniens sévères, soit directement (coup et contrecoup) soit indirectement lors de l'engagement cérébral (lésion des neurones des différentes voies venant ou se rendant au cervelet). En cas de paralysie, il ne peut être mis en évidence et n'apparaît... Lire la suite

Cervicale (moelle et fractures du rachis cervical

Les lésions de la moelle cervicale entraînent une tétraplégie qui peut être incomplète: le mécanisme en flexion puis extension est fréquent. La cause d'une tétraplégie peut être une fracture-luxation du rachis mais aussi une hernie discale. Il peut s'agir aussi mais plus rarement d'une cause vasculaire (voir Adamkiewicz et références). Lire la suite

Voir aussi : tétraplégie

Chéloïde-cicatrice chéloïdienne

C'est une cicatrice hypertrophique d'aspect inesthétique souvent rouge ou noirâtre, dure à la palpation, le plus souvent très inesthétique. Leur correction chirurgicale est marquée par de fréquentes récidives voire une accentuation possible. Elles sont retrouvées fréquemment chez des personnes de race noire et sont même provoquées en tailladant la peau du visage, des bras par souci de décoration ou rite religieux ? Dans des tribus africaines (comme au Tchad). Lire la suite

Cicatrices

La description dont la localisation, l'aspect, la couleur, l'existence d'adhérences, la dimension & sont des éléments à considérer pour établir le préjudice esthétique (voir esthétique préjudice). Il faut prendre des photographies des cicatrices pour permettre au Tribunal d'apprécier plus parfaitement le préjudice esthétique. Lire la suite

Clonus (de la rotule)

L'abaissement brusque de la rotule entraîne une succession de contractions rythmiques du quadriceps: c'est un signe de diffusion entrant dans un syndrome pyramidal comme l'est la trépidation épileptoïde du pied et le signe d'Hoffman à la main. C'est un signe moins fréquent chez le traumatisé crânien sévère où quand il y a des troubles de la motricité, le syndrome pyramidal (dont un des éléments est l'hypertonie) est associé à un syndrome cérébelleux (dont un des éléments... Lire la suite

Cognitif

Ce mot d'origine grecque signifie « connaître ». La cognition est la faculté de connaître. C'est tout ce qui permet de connaître comme la pensée, la mémoire, le raisonnement, la compréhension, le jugement &qui sont plus ou moins altérés après un traumatisme crânien. Lire la suite

Collision

En matière automobile, lorsque plusieurs véhicules se heurtent, on parle de collision. Lorsque plus de deux véhicules sont entrés en collision, on parle alors d'accident en chaîne ou de collision en chaîne. Il convient de considérer que tous les véhicules sont impliqués dans l'accident. Lire la suite

Coma

"C'est une perte partielle ou totale de la conscience que l'on rencontre notamment à la suite d'un traumatisme crânien. La personne dans le coma présente des réactions verbales et motrices diminuées voir inexistantes selon la profondeur du coma. Des perturbations plus ou moins importantes de la ventilation et circulation sanguine apparaissent quand le coma devient de plus en plus profond. Il s'agit de troubles neurovégétatifs. Il existe aussi une interruption des alternances... Lire la suite

Cône médullaire

C'est la partie distale de la moelle épinière. Celle-ci se termine jusqu'à la hauteur de la 2ème vertèbre lombaire. Il est situé dans une région mobile du rachis (charnière dorsolombaire) lésée fréquemment lors des traumatismes du rachis. Le cône médullaire se prolonge par les racines réalisant la queue-de-cheval, avant de constituer les nerfs commandant les membres inférieurs, les sphincters. Lire la suite

Confusion

Désordre, période d'agitation et de désorientation qui existe soit d'emblée après un traumatisme crânien, soit au cours de l'évolution avec l'amélioration de la conscience. La durée de cette période lors de l'évolution correspond à l'amnésie post-traumatique. Elle peut persister au stade des séquelles Lire la suite

Connaissances didactiques-perte

Chez le traumatisé crânien sévère, la perte des connaissances didactiques, c'est à dire les divers apprentissages dont les apprentissages scolaires comme l'histoire, la géographie, les apprentissages professionnels & (à vérifier et relativiser en fonction des connaissances supposées: études, activités professionnelles, de loisir, en s'aidant de témoignages &) correspondent à d'importants troubles de la mémoire d'autant que ces apprentissages sont anciens et qu'ils persistaient... Lire la suite

Voir aussi : mémoire lacune mnésique

Consolidation

La définition qui a été donnée par la Commission de réflexion sur la doctrine et la méthodologie de l'évaluation du dommage corporel est la suivante (Palais de Justice Cour de Cassation de novembre 1985 à février 1987 : « C'est le moment où les lésions se fixent et prennent un caractère permanent tel qu'un traitement n'est plus nécessaire si ce n'est pour éviter une aggravation, et qu'il est possible d'apprécier un certain degré d'incapacité permanente réalisant un... Lire la suite

Contracture

Il s'agit d'une contraction prolongée, involontaire, douloureuse, d'un muscle. Ce terme est à distinguer de la spasticité dont la cause est différente. Dans la contracture, il n'y a pas de cause neurologique ou sinon l'origine neurologique est mentionnée : contracture pyramidale, extrapyramidale (voir ces termes). Lire la suite

Convergence-trouble de la convergence ou exophorie

Pour les yeux, c'est la possibilité de regarder des 2 yeux en dedans (en adduction : rapprochement des 2 pupilles) sans altération de la commande des muscles droits internes. C'est un des mécanismes d'adaptation des 2 yeux pour la vision. Une diminution de la convergence n'est pas toujours pathologique. Elle peut être atteinte en cas de traumatisme crânien: il s'agit d'une paralysie de fonction dont la localisation est au niveau des tubercules quadrijumeaux antérieurs. Une déviation... Lire la suite

Coprs calleux

C'est une zone du cerveau qui relie les 2 hémisphères cérébraux où se trouvent les neurones conduisant les informations d'un hémisphère à l'autre. Les 2 hémisphères fonctionnent ensemble, l'un exerçant une suppléance pour la même fonction par rapport à l'autre. Des lésions du corps calleux peuvent donner un syndrome de dysconnexion interhémisphérique avec des troubles du transfert des différentes informations entraînant un déficit unilatéral concernant par exemple le... Lire la suite

Voir aussi : focntions supérieures

Coup-contrecoup

Tout traumatisme crânien grave entraîne un "coup" direct au niveau de l'impact avec des lésions au cerveau et d'autres lésions du cerveau à l'opposé venant d'un "contrecoup" du fait du choc en retour contre la boîte crânienne (à l'opposé). Des lésions parfois importantes peuvent également se produire au niveau du contrecoup et entre les 2 points d'impact. Les lésions s'accompagnent d'oedème au stade aiguë puis de lacunes ou cavités remplies de liquide céphalorachidien au... Lire la suite

Crânien (traumatisme crânien)

C'est un choc à la tête. Si le choc est relativement important, il y a perte de connaissance, coma (voir coma). En principe, le coma est d'autant plus grave que le traumatisme est important, mais cela dépend aussi de la localisation, des structures touchées & . Il faut distinguer les traumatismes fermés avec ou sans fracture des traumatismes ouverts, dont les plaies par balle (voir balle). Quand il n'y a pas de fracture, les contusions hémorragiques avec l'oedème font augmenter... Lire la suite

Cystométrie-cystosphinctérométrie - urodynamique

C'est l'enregistrement de la pression au niveau de la vessie et du sphincter (associée à un enregistrement musculaire du sphincter strié urètral) au repos, lors du remplissage, Puis au cours de la miction. Cette technique permet d'étudier et préciser le type d'atteinte: système vésicosphinctérien automatique, flasque, mixte. Elle permet aussi de rechercher par exemple si la pression est trop élevée au niveau de la vessie avec un risque de détérioration, de reflux vers les... Lire la suite

    Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins publicitaires. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales