X

Laissez nous vos coordonnées nous vous rappelons gratuitement :

Linkedin Linkedin

Le coût de la tierce personne est trop souvent mal indemnisé !

Il ne faut pas accepter n'importe quoi.

Il faut faire réaliser des devis pour convaincre de la réalité de ce coût.

Victimes, attention au tarif horaire pour l'aide humaine !

Indemnisation des besoins en aide humaine

Dans le cadre de l’indemnisation des besoins en aide humaine, de nombreuses victimes ont recours à des prestataires qui les assistent au quotidien dans le cadre de leur handicap et qu’ils doivent rémunérer :
il s’agit du poste de préjudice qualifié d’aide humaine ou encore d’indemnisation de la tierce personne.

Ces besoins sont quantifiés dans le cadre d’une expertise médicale et nous assistons très souvent à des taux horaires proposés par les compagnies d’assurance très nettement inférieurs au coût réel du marché.

A titre d’exemple

il a été proposé à mon Cabinet d’indemniser le taux horaire d’une tierce personne à raison de 9 € de l'heure.

Cela est inacceptable, car cela ne correspond pas au coût réel de la charge supporté par les victimes.

A titre d’exemple et pour une personne dont le déficit fonctionnel permanent a été quantifié à 60%,

Mon Cabinet a obtenu l’indemnisation de la tierce personne à raison de 18 € de l’heure.

Il convient d’être extrêmement prudent sur ce qui est proposé par les compagnies, de faire établir des devis par des associations spécialisées ou par des prestataires spécialisés et de communiquer deux ou trois devis pour rapporter la preuve que le coût horaire proposé est supérieur à ce qu’une assurance vous propose.

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins publicitaires. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales